La Santé Retrouvée- grâce à l'Homéopathie expliquée et appliquée -------par le Docteur HORVILLER
La Carmagnole Révolution française

L ' OBSERVATOIRE METEO.......!

TOUS ENSEMBLE, POUR LA RECUPERATION DE NOS MILLIARDS VOLES , LORS DE L' ERREUR PRIMAIRE D ' UNE DIVISION !!!

dimanche 14 mars 2010

EXTRAIT D' UN POEME DE THEOPHILE GAUTIER

        PREMIER SOURIRE DU PRINTEMPS

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or

1 commentaire:

Anonyme a dit…

poème toujours d'actualité!!bien évidemment, puisqu'il s'agit de la nature immuable, fidèle à elle-même,si nous voulons bien lui ficher la paix!! Une fidélité laquelle devrait nous inspirer!